Le bal des lycées + Rois demain – Bataclan 21/12/2016

311 vues
12:56durée
100%
Votes : 1

Une vidéo issue du concert au Bataclan de Damien Saez qui interprète deux chansons : Le bal des lycées et Rois demain. Un ensemble magique, magnifique qui devraient autant vous combler que moi j’ai apprécié cette scène…

…………………….

Paroles le bal des lycées

Il paraît qu’on a la vie devant nous
Que la jeunesse c’est la vertu
Et l’amour à s’en rendre fou
On n’en a qu’un et je l’ai perdu
Au fond du sablier du temps
T’es pas venue ou j’ai trop bu
Oui mon cœur s’est trop battu
Ramène moi
Qu’il est loin le temps des amours
Le temps des cœurs qui se serrent
Ouais des filles que l’on serre
Fort contre soi
Au croissant au lever du jour
Quand on s’aimait à la marelle
Les camarades pour toujours
Quand et quand tu reviendras

On se quittera tous un beau jour
On reviendra sur nos discours
On croira qu’on a tout compris
On aura rien compris du tout
On sera riches rois de province
On sera pauvres et sans le sou
Puisqu’avec les copains d’avant
On sera tous morts au bout
On se dira jamais vieillir
Puis on finira tous vieux cons
A regretter c’qu’on a perdu
Celle qu’on aimait qui est pas venue
Quand on avait les dieux au corps
Quand on savait tromper la mort
Quand on lui mettait le doigt bien haut
Bien profond
Au temps des bals des lycées
Au temps des rêves, des amitiés
Au temps où on s’aimait qu’importe
Au temps des lettres sous la porte
Au temps des filles dans les bagnoles
Au temps des murs et des alcools
Au temps des rasoirs aux poignets
Au temps des jeux de nos amours
Au temps où c’est beau et c’est tout
Au temps du feu brûlant toujours
Au temps où chaque fille est un port
Au temps des dieux, des diables au corps
Au temps où l’on a peur de rien
Au temps où rien n’est impossible
Au temps où l’on aime ses copains
A coup de lance-pierres sur les chemins
Les avions qui passent au dessus de nous
Les visages qu’on a croisés qu’on a perdus
Les gens qu’on a aimés puis qu’on n’aime plus
Les yeux qui sèchent au temps qui passe
Les amis qu’on a laissés derrière
La vie qui perd de ses mystères
Les évidences qui vous lacèrent et puis qui tuent
Et la beauté des filles quand elles sont nues
Les liens du sang qui nous tiennent le cœur
Les croix qu’on porte et la chaleur
De vous mes frères tenant l’espoir
A bout de bras mes jours de gloire
Les parfums qu’on reconnaît plus
Les filles qu’on n’a jamais revues
Les jours de fêtes et les bals des lycées
Celles à qui on n’a jamais parlé
Ouais tout ce que la vie a emporté
Le muscle qui arrête pas de saigner
Les choses qu’on ne peut pas refaire
Tout ce qu’on aura laissé derrière
Les poussières et puis les rubis
Et les amis au fond des nuits
Dans les gorges des filles oui tout s’oublie
L’hémorragie de nos mélancolies
Un jour bientôt face à la mort
Me reviendront à la mémoire
Toutes ces choses que j’ai oubliées
Ouais puis toi que j’ai aimé
Tu sais toujours face à la mort
Nous reviennent à la mémoire
Celles avec qui on a dansé
Les jours de fêtes et des bals des lycées
Celles avec qui on a dansé
Les jours de fête
Les jours de fête
Les jours de fête
…………………….
Paroles rois demain
Quand tu prendras la mer
Elle sera sémaphore
Quand tu verras la terre
Elle deviendra le port
Quand t’auras plus le ciel
Elle sera ton étoile
Comme un point de lumière
Vient éclairer la toile
De peintures en dessins
On dessine nos vies
On s’ébat dans l’essaim
Dans l’essaim on s’écrie
On crie tout notre amour
A ceux qui n’entendent pas
A chanter sur les toits
Sur qu’on cherche sa voie
Elle fera couler ruisseau
Quand t’auras plus les armes
Quand tes yeux n’auront plus
Oui, qu’à sonner l’alarme
Quand l’horizon devant
Ne sera que la plaine
Elle deviendra colline
Elle deviendra la cime
Quand tu chercheras trop
Oui, à quoi tout ça rime
Quand t’auras tout vendu
Ton âme et ta sublime
Elle te fera les gestes
Qui font les poésies
Et puis qui sait dedans
Oui ce qui fait la vie
Qu’importe les chemins
Que nous prendrons ensembles
Qu’importe sous quels cieux
Seront nos mains qui tremblent
Et puis si la vieillesse
Vient frapper à la porte
C’est qu’on aura vaincu
Ce temps qui nous escorte
Je serai avec toi
Combattant impossible
Je t’apprendrai à voir
Ce qu’on garde invisible
Et s’il faut que chaque jour
Je devienne soleil
Pour éteindre la nuit
Pour éclairer ton ciel
Oui nous serons rois demain
Mon amour toi et moi
J’irai chercher de l’or
Pour chacun de tes doigts
Et quand les océans
Te monteront aux cils
J’irai au fond des mers
Du noir de tes pupilles
Et s’il faut que chaque jour
Je devienne soleil
Pour éteindre les nuits
Pour éclairer ton ciel
Nous serons rois demain
Mon amour toi et moi
J’irai trouver de l’or
Pour chacun de tes doigts
Et quand les océans
Viendront noyer nos terres
Nous suivrons les printemps
Nous suivrons la lumière
Oui quand les océans
Viendront noyer la terre
Nous serons le printemps
Nous serons la lumière
……………
Source : TheShadowfax68. Merci de diffuser de si sublimes chansons en live.
Vidéos relatives

Ajouter un commentaire