Les cours des lycées – Paris 2010

1381 vues
04:02durée
100%
Votes : 3

La vidéo « les cours des lycées » est tournée au Zénith de Paris en 2010, avec Damien Saez en action!

Un plan fixe au milieu de la foule rend une bonne dynamique à cette vidéo entrainante et un très bon son pour une excellente chanson pour clôturer le tout! Andaaa.

Paroles :

Il se lève, il y repense, il ne parle pas à ses vieux, il
prend le bus, le mp3 y a du métal dans les oreilles. Il
voit les vies de tous ces gens qui s’en vont droit aux
abattoirs, cet inutile qui nous surprend parfois qu’on
verrait l’espoir.
Les pom-pom girls ont les regards des soleils noirs, elles
ont l’odeur des cheeseburgers prêtes à bouffer, elles ont
l’odeur de la CB.
Les salles de classes qui se répètent, les profs’ qui ont
tous l’air défoncés, y a des matrix sur des tableaux, trop
d’inconnues dans l’équation.

Dans le bus, le tramway, dans les cours des lycées, dans
les fabriques à chômeurs, oui dans les salles des
professeurs.
On est foutu, on est cerné, passer l’éponge ou la jeter?
Prendre les gants, aller boxer dans les manifs’, dans les
cocktails, dans les soirées, sous le soleil.
Faut voir le niveau des musiques et les modèles de
sociétés, faut voir les radios qu’on écoute, de quoi on
parle dans les récrés, faut voir les strings en apparence,
dans les collèges, la jeunesse, plus c’est vulgaire et plus
ça fait mouiller le corps de nos armées.
C’est les Gucci, c’est du goût d’chiottes, c’est le
syndrome de nos époques, c’est du Chanel, c’est du Dolce,
tu fais la belle et ça te plaît.
C’est du consommable, toujours.
Dis moi c’est quand qu’on fait l’amour à d’autres qu’a des
gilets pare-balles, qu’a des vérités qui font mal?

Dans le bus, les tramways, dans les cours des lycées, dans
les fabriques à chômeurs, ouais dans les salles des
professeurs.
On est foutu, on est cerné, dans les couloirs, dans les
allés, dans les manifs, dans les cocktails, dans les
soirées, sous le soleil . dans les manifs, dans les
cocktails, dans les soirées, sous le soleil.
Sûr au pays des teenagers c’est du Gucci, c’est du goût
d’chiottes. Malheur à qui parle du cœur, c’est pas la mode
à nos époques qui coule à flot dans les familles,
l’éducation de nos enfants, dans le commerce du textile, il
faudra gagner de l’argent.
Les pom-pom girls ont les regards des soleils noirs, elles
ont l’odeur des cheeseburgers prêtes à bouffer, elles ont
l’odeur de la CB. Se faire un nom pour l’oublier, la vie de
merde qu’on a laissé, dans les manifs, dans les cocktails,
ouais dans les cours des lycées, sous le soleil. Dans les
manifs, dans les cocktails, dans les soirées, sous le
soleil, dans les manifs, dans les cocktails, dans les
soirées.

Dans le bus, le tramway, dans les cours des lycées, dans
les manifs, dans les cocktails, dans les soirées, sous le
soleil, dans les fabriques à chômeurs, dans les salles des
professeurs, dans les fragiles de nos lueurs, malheur à qui
parle du cœur dans le bus, le tramway, dans les cours des
lycées, dans les manifs, dans les cocktails, dans les
soirées sous le soleil .

Vidéos relatives

Ajouter un commentaire